News

Ils m’ont donné des coups au visage » : blessé après une interpellation, Gabriel, 14 ans, témoigne (Vidéo)

Dans une interview filmée, Gabriel, 14 ans, raconte avoir été frappé au visage par des policiers alors qu’il tentait de voler un scooter à Bondy.

« Certes c’était une bêtise, mais ce qu’ils ont fait… », témoigne Gabriel les larmes aux yeux dans une interview filmée par Loopsider. Le jeune homme de 14 ans a été interpellé dans la nuit du 25 au 26 mai par quatre policiers du commissariat de Bondy alors qu’il tentait de voler un scooter avec un ami. 

Au lendemain de l’interpellation, ses parents le retrouvent à l’hôpital. L’adolescent a quatre dents cassées et souffre d’une fracture maxillaire étendue à l’os de l’œil gauche. Il se voit alors prescrire 30 jours d’interruption totale de travail (ITT). Mais que s’est-il passé ? Le jeune homme s’exprime pour la première fois face caméra.

« S’il vous plaît, je me rends »

« Quand j’ai vu les policiers, j’ai commencé à courir. J’avais peur, ils couraient, ils m’insultaient (…) Quand ils m’ont attrapé, je leur ai dit « s’il vous plaît, je me rends’ », explique douloureusement l’adolescent.

« C’est là qu’ils m’ont tapé. C’est là qu’ils m’ont mis à terre et qu’ils m’ont mis les menottes. Il y en a un qui a mis ses genoux sur mon dos. Il y a une femme qui m’a tenu les pieds pendant qu’un policier me tapait avec la pointe de ses pieds dans le visage ». 

Les policiers plaident un « accident »

L’adolescent affirme avoir reçu « trois quatre coups » de cette nature. Il est ensuite conduit jusqu’au scooter, où les policiers procèdent à des constatations, avant d’être emmené au commissariat de Bondy.

« Souffrant de vertige et d’intenses douleurs, il était pris de vomissements et crachait notamment du sang », selon sa plainte, consultée par l’AFP. Les forces de l’ordre auraient attendu « plus d’une heure » avant de prévenir les pompiers, qui l’emmèneront à l’hôpital, est-il écrit.

De leur côté, les policiers plaident l’accident. Selon eux, « l’un des agents a plaqué Gabriel pour le menotter. Les deux sont tombés au sol violemment. Un autre fonctionnaire est alors arrivé en courant par derrière, et a trébuché sur les deux corps. C’est à ce moment que son pied ou sa jambe a pu heurter le visage de Gabriel », explique une source policière à Franceinfo. « Je n’arrive pas à croire qu’ils mentent comme ça « , se désole Gabriel. 

Deux plaintes déposées

L’adolescent a été entendu par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) jeudi et a confirmé ses déclarations.

Deux plaintes ont été déposées par la famille dans cette affaire. L’une auprès de l’IGPN au lendemain de l’interpellation et une seconde, le 2 juin, auprès du parquet de Bobigny pour « violences aggravées en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique et sur mineur de moins de 15 ans ».

Le jeune homme est sorti de l’hôpital vendredi. « L’opération s’est bien passée a priori il va continuer à pouvoir utiliser son œil », a indiqué son avocat, précisant qu’il fallait encore attendre de connaître l’évolution de la consolidation de ses blessures.

Via
Sud Ouest
Lire cet article

Articles Relatifs

Bouton retour en haut de la page

Log In

Forgot password?

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Fermer
Fermer