Un drame horrible survenue après qu’Axelle promenait son chien qui s’était dans un premier temps fait écrasé par le conducteur.

Dans la nuit du samedi au dimanche, Axelle Dorier, jeune femme aide-soignante de 23 ans s’est faite percutée et traînée sur 800m dans les rues de Lyon, après que la même voiture avait écrasé et tué son chien.

Le conducteur, âgé de 21 ans était accompagné d’un autre jeune homme de 19 ans lors des faits. La police avait été prévenu peu avant les faits d’une “rixe en cours” après “un différend entre des automobilistes et un groupe de jeunes”. Ces derniers reprochaient aux automobilistes d’avoir percuté et tué un chien quelques minutes plus tôt.

Mais un peu plus tard, un deuxième appel informait la police sur un fait plus tragique. “Une Golf aurait sciemment renversé une jeune femme et l’aurait traînée sur plusieurs centaines de mètres”.

Les pompiers ont immédiatement été contacté, mais ceux-ci n’ont pu que tristement constaté son décès, son corps étant retrouvé à 800 mètres du lieu de l’accident.

Les suspects nient avoir percutée la jeune femme de manière intentionnel

Deux heures après les faits, trois personnes se sont présentées à l’hôtel de police avant d’être placées en garde à vue.

Lors des auditions, ces personnes auraient involontairement percuté un chien avant d’être prises à partie de manière violente par un groupe de jeune qui participaient à une fête d’anniversaire réunissant environ une quarantaine de personnes.

Le conducteur explique avoir été pris de panique et que lorsqu’il a voulu quitter les lieux, une jeune fille l’empêchait de s’en aller car positionnée devant son véhicule.

Il admet l’avoir percutée mais ignorait totalement qu’elle était restée accrochée au véhicule.

Les deux jeunes homme mis en examen n’ont pas d’antécédent judiciaire rappelle le parquet.

Réactions racistes

Bien que l’identité de l’automobiliste n’a pas encore été déclinée officiellement, nous constatons une récupération de la droite raciste en suggérant que le conducteur serait une “racaille de cité”.

Elle s’appelait Axelle Dorier elle avait 23ans était aide-soignante mais à Lyon en promenant son chien elle a croisé des…

Publiée par Valérie Boyer sur Lundi 20 juillet 2020

Le hashtag #OnVeutLesNoms a rapidement émergé, incitant la presse à dévoiler l’identité (ou l’origine) des personnes ayant renversé le chien et Axelle Dorier. Cette demande et ce “silence” suggérant pour certains que ce soient bien des personnes d’origine étrangère derrière ce drame.

Les internautes réagissent

Très rapidement, l’identité de la victime a été dévoilée sur la toile et une vague de solidarité et d’émotion est partagée sur Twitter derrière le hashtag #JusticePourAxelle.