Booba a publié hier soir à minuit un nouveau morceau sur les plateformes: Dolce Vita. Le son est censé être un hommage à Georges Floyd comme en atteste la couverture du morceau. Mais officieusement, il ouvre officiellement l’été avec un rythme bien connu.

Booba – Dolce Vita (Audio) – YouTube

Une pochette qui ne fait pas l’unanimité

Depuis ce mardi 14 Juillet, le nouveau morceau de Booba, “Dolce Vita” est disponible sur les plateformes de streaming. Un morceau qui, au vu du teasing, se voyait être un morceau engagé pour la cause des droits des hommes de couleur noir et contre la violence policière raciste.

Mais après les premières secondes d’écoute, c’est un tout autre visage qui se dévoile: un morceau très rythmée, reprenant les codes des anciens featuring avec Maes (Madrina et Blanche) ; ce qui n’a pas plus à toute la fan-base du rappeur basé à Miami.

En effet, cette contradiction avec la couverture et le morceau qui n’a – hormis quelques lignes – aucun rapport avec le combat qui est en cours en a énervé plus d’un sur les réseaux sociaux, comme en atteste ces nombreux tweets.

Réactions Twitter sur Booba – Dolce Vita

Et parce que c’est Booba, un morceau sans clash n’en est pas un: Angèle en prends pour sa poire.

Avant de terminer ce petit post, on aimerait vous rappeler que ce morceau est bien un morceau de Booba: avec un petit clash à la gorge de Angèle cette fois-ci (Kaaris était en sueur), saveur féminisme. Le rappeur de 43 ans restera comme il est, peu importe son age.

Enlève tout, j’m’en fous de la dentelle (j’m’en fous), balance ton misogyne à Angèle

Booba, Dolce Vita