Conformément aux prédictions de Jon Prosser qui, plus tôt dans la journée, annonçait la sortie d’un nouveau MacBook Pro, Apple vient de mettre à jour son site officiel pour l’y référencer.

Mais contrairement au MacBook Pro 16 qui revoyait (un peu) le design de l’appareil, l’essentiel des nouveautés de ce MacBook Pro 13 sera invisible à l’œil nu.

Apple dit adieu au clavier papillon

Ça y est : il n’est plus un seul ordinateur vendu sur le magasin officiel d’Apple qui embarque encore un clavier papillon.

Ce fameux clavier inauguré avec le MacBook avait en effet fait couler beaucoup d’encre au fil des ans. La faute à des problèmes de conception le rendant irréparable et surtout beaucoup trop sensible à la poussière et autres corps étrangers.

Comme sur le MacBook Pro 16 et le MacBook Air 2020, le MacBook Pro 13 nouveau profite donc du « Magic Keyboard » — autrement dit un bon vieux clavier à ciseaux. La course est notamment plus longue, le bruit de la frappe réduit, et le confort globalement amélioré. Que demander de plus ? Ah, oui, le retour d’une touche Esc. physique. Ça tombe bien, c’est le cas ici.

Les MacBook Pro passent à la 10e génération de processeurs Intel

Fraîchement mise à jour, la page de configuration des MacBook Pro d’Apple donne à voir les spécificités des nouveaux modèles.

Dans les faits, si tous les nouveaux MacBook Pro profitent du clavier Magic Keyboard, seuls les modèles les plus onéreux pourront goûter aux processeurs Intel Core de 10e génération. Les « entrées de gamme » restent sur un i5 de 8e génération.

On remarque malgré tout quelques petites friandises offertes par Apple sur cette nouvelle génération. Contrairement à la précédente, le modèle de base (1 499€) dispose désormais de 256 Go de SSD, contre 128 Go auparavant. On peut également passer sur une configuration 16 Go de RAM pour 125€ supplémentaires — moins que sur l’ancienne génération.

Enfin, la version la plus onéreuse du MacBook Pro 13 passe quant à elle sur 16 Go de RAM en LPDDR4X, cadencée à 3 733 MHz. RAM que l’on peut doubler pour 500€. On peut aussi s’offrir un i7 de 10e génération pour 250€ et jusqu’à 4 To de stockage pour 1 250€ en plus.