in

Super League européenne : 12 grands clubs annoncent une compétition inédite ; l’UEFA s’oppose à un « projet cynique ».

La Juventus, Barcelone, Manchester United et d’autres cadors européens ont annoncé leur intention de créer une ligue séparée à l’UEFA et la FIFA. L’UEFA menace en grande pompe!

L’UEFA a critiqué la nouvelle Super League, annoncée dimanche, à laquelle participeraient de grandes équipes anglaises, espagnoles et italiennes. L’instance dirigeante du football européen a publié une déclaration à ce sujet, dénonçant la proposition et réaffirmant que les associations anglaise (FA), espagnole (RFEF) et italienne (FIGC) s’opposent à ce « projet cynique » et remerciant les « clubs français et allemands » pour leur « refus » de rejoindre la ligue dissidente.

Douze grands clubs de football européens se sont mis d’accord pour créer la « Super League », une compétition européenne de clubs qui serait distincte des Ligues des champions et des Ligues européennes de l’UEFA. Voici la liste des 12 équipes, qui comprend les « Big Six » de la Premier League, ainsi que trois équipes espagnoles et trois équipes italiennes.

  • AC Milan
  • Arsenal
  • Atletico Madrid
  • Chelsea
  • FC Barcelona
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Liverpool
  • Manchester City
  • Manchester United
  • Real Madrid
  • Tottenham Hotspur

La Super League a l’intention de devenir une « nouvelle compétition en milieu de semaine » qui réunira 20 clubs.

« Nous allons aider le football à tous les niveaux et l’amener à la place qui lui revient dans le monde », a déclaré le président du Real Madrid et de la Super League, Florentino Pèrez, dans un communiqué. « Le football est le seul sport global dans le monde avec plus de quatre milliards de fans et notre responsabilité en tant que grands clubs est de répondre à leurs désirs. »

Dans un communiqué, l’UEFA, qui devait se réunir lundi pour finaliser les plans de refonte de la Ligue des champions, a menacé d’exclure les clubs des compétitions européennes s’ils rejoignaient une super ligue.

« Si cela devait se produire, nous souhaitons réaffirmer que nous – l’UEFA, la Fédération anglaise, la RFEF, la FIGC, la Premier League, LaLiga, Lega Serie A, mais aussi la FIFA et toutes nos associations membres – resterons unis dans nos efforts pour stopper ce projet cynique, un projet fondé sur l’intérêt personnel de quelques clubs à un moment où la société a plus que jamais besoin de solidarité, a déclaré l’UEFA dans un communiqué.

UEFA

« Nous envisagerons toutes les mesures à notre disposition, à tous les niveaux, tant judiciaires que sportifs, afin d’empêcher que cela ne se produise. Le football est basé sur des compétitions ouvertes et le mérite sportif ; il ne peut en être autrement.

UEFA

« Comme annoncé précédemment par la FIFA et les six fédérations, les clubs concernés seront interdits de participation à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales.

UEFA

« Nous appelons tous les amoureux du football, supporters et politiques, à se joindre à nous pour lutter contre un tel projet s’il venait à être annoncé. Cet intérêt personnel persistant de quelques-uns dure depuis trop longtemps. Trop, c’est trop. »

UEFA

La Premier League a également publié dimanche une déclaration condamnant une super ligue européenne.

« La Premier League condamne toute proposition qui s’attaque aux principes de concurrence ouverte et de mérite sportif qui sont au cœur de la pyramide du football national et européen », indique le communiqué. « Les fans de n’importe quel club d’Angleterre et d’Europe peuvent actuellement rêver que leur équipe puisse grimper au sommet et jouer contre les meilleurs. Nous pensons que le concept d’une Super League européenne détruirait ce rêve. »

Les gains estimés pour les candidats à l’adhésion à la super ligue proposée sont d’au moins 425 millions de dollars. Selon des documents obtenus par le New York Times, chacun des membres permanents potentiels de la super ligue proposée se voit promettre 350 millions d’euros, soit 425 millions de dollars, pour s’engager. JP Morgan Chase & Co. auraient été approchés pour lever des fonds pour ce projet qui a vu la FIFA soutenir l’UEFA en menaçant de bannir tout joueur impliqué dans une telle ligue des futures compétitions de la Coupe du monde.

La Super League jouerait des matchs en milieu de semaine avec 16 clubs de football fixes et quatre équipes qualifiées issues de compétitions nationales. Deux groupes de 10 et les quatre premières équipes de chaque groupe se qualifieraient pour les phases à élimination directe avant une finale le week-end.

Source: https://www.cbssports.com/soccer/news/european-super-league-12-top-clubs-announce-breakout-competition-uefa-opposes-cynical-project/

La dernière photo de Nabilla ne passe pas auprès de ses fans qui la juge trop « vulgaire ».

Super-League : « L’UEFA ne veut pas d’une réforme de la Champions-League » selon Knall