Automobile

La Mercedes-AMG E 63 se remet au goût du jour

Les designers ont soigné l’apparence de la voiture mais sa puissance reste bloquée à 612 ch pour la version la plus délurée.

Fruit du hasard ou pas, Mercedes-AMG présente la version restylée de sa sportive E 63 quelques heures seulement après la révélation par BMW de la M5. Ces deux modèles mènent une guerre sans merci, et il est hors de question pour Mercedes-AMG comme pour BMW M de se faire distancer. 

Pour remettre son modèle au goût du jour, Mercedes-AMG a opté pour un restylage complet. Les changements sont visibles à l’avant avec l’apparition de nouveaux phares, une nouvelle calandre et un pare-chocs légèrement retouché au niveau des entrées d’air et dans sa partie supérieure. Les nouveautés se poursuivent à l’arrière avec des feux complètement différents de la version lancée il y a quelques années.

La marque d’Affalterbach assure que les passages de roue sont plus larges de 27 mm à l’avant car elles accueillent des roues plus épaisses. La berline et le break reçoivent un nouveau modèle de jantes de 19 pouces, elles sont de série et en 20 pouces pour la variante S. Elles peuvent être peintes de diverses couleurs, tout comme la carrosserie, qui bénéficie de nouvelles couleurs : « gris graphite métallisé », « argent métallisé high-tech » et « magno bleu brillant ».

Dans l’habitacle, là aussi, Mercedes-AMG a effectué quelques modifications. La Mercedes-AMG E 63 reçoit le nouveau volant AMG Performance, le tout dernier système d’infodivertissement MBUX composé de deux écrans et qui proposent des fonctionnalités spécifiques à ce modèle AMG. Les palettes au volant sont un peu plus grandes et positionnées un peu plus bas. 

Lorsqu’on ouvre le capot de la bête, on retrouve encore et toujours le monstrueux V8 de 4,0 litres de cylindrée. Il développe jusqu’à 612 ch pour 850 Nm de couple pour la version S. Il permet à la berline de passer de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes et de la propulser jusqu’à 300 km/h. En ce qui concerne le break, les performances sont légèrement en dessous avec un 0 à 100 km/h donné en 3,5 secondes et une vitesse de pointe annoncée à 290 km/h.


Puissance et couple
0-100 km/h et VmaxConsommation mixte et émissions
E 63 Berline571 ch / 750 Nm3,5 secondes / 250 km/h11,6 litres / 265 grammes
E 63 S Berline612 ch / 850 Nm3,4 secondes / 300 km/h11,6 litres / 267 grammes
E 63 Estate571 ch / 750 Nm3,6 secondes / 250 km/h11,8 litres / 270 grammes
E 63 S Estate612 ch / 850 Nm3,5 secondes / 290 km/h11,9 litres / 271 grammes

Sous la carrosserie, Mercedes-AMG y a logé la suspension AMG Ride Control + qui comprend des ressorts pneumatiques et des amortisseurs adaptatifs qui peuvent être configurés selon les modes Comfort, Sport et Sport +. Là aussi, tout comme chez BMW M,  les ingénieurs de Mercedes-AMG ont veillé à ce que cette version restylée soit plus confortable.

Toutes les versions sont bien sûr équipées de la boîte AMG Speedshift MCT à neuf rapports. La puissance du V8 est transmise aux quatre roues via la transmission intégrale AMG Performance 4Matic +. Le mode drift est bien entendu toujours au programme, il permet comme son nom l’indique d’envoyer plus de puissance sur l’essieu arrière pour faire quelques acrobaties. 

Enfin, en ce qui concerne le système de freinage, la Mercedes-AMG E 63 a des disques perforés et ventilés de 360 mm à l’avant comme à l’arrière, ceux de la version S mesure 390 mm à l’avant. Ils sont mordus par des étriers à six pistons à l’avant et monopiston à l’arrière. En option, Mercedes-AMG propose à ses clients d’équiper son bolide de freins en carbone céramique. Dans ce cas, le disque avant mesure 402 mm tandis que le disques arrière reste à 360 mm.

Via
Motor1
Tags
Lire cet article
Bouton retour en haut de la page

Log In

Forgot password?

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Fermer
Fermer